ENTREPRENEUR / CONSULTANT / FUNDRAISER

Createur d’établissements

Fort de la diversité des lieux dont il a été le propriétaire, qu'il a créés, gérés, lancés ou relancés (le Palace, les Bains Douche, les Man Ray à Paris et à New York, le Bash à Miami et plus récemment l'Alcazar ou la Société à Paris), Thierry Klemeniuk sait parfaitement concrétiser les idées, envies et surtout budget pour la création d’un restaurant et / ou d’un hôtel.

Du choix du chef, des fournisseurs, de la playlist, au casting du personnel, style de clientèle, jusqu’à la présence de célébrités internationales triées sur le volet (Cameron Diaz, Antonio Banderas, Jude Law, Sharon Stone, Martin Scorcese, Penelope Cruz, John Travolta, Salma Hayek, José Garcia, Oliver Stone, Naomi Campbell, etc.), rien n’est laissé au hasard. Thierry Klemeniuk travaille longtemps en amont pour créer le buzz et installer le concept pour une ouverture sans faille.

Dans le cadre des soirées privées, à thème, ou en phase avec le calendrier (Fashion Week, festival ou sortie de film, etc.) il a l’art de rassembler, d’accueillir et de diriger chaque détail de la soirée. Afin de rendre ces événements totalement uniques.

Actuellement, Thierry Klemeniuk développe à l’international deux marques hôtelières prestigieuses.

Établissements emblématiques

CREATEUR ET PROPRIETAIRE DU MAN RAY

EN SAVOIR PLUS

CREATEUR ET PROPRIETAIRE DU MAN RAY

Thierry Klemeniuk peut se targuer d’avoir créé un lieu mythique.

Tous les ans, 100 000 personnes y sont venues dîner et 400 000 y sont venues danser.

A l’origine, Thierry Klemeniuk a su impliquer ses amis et associés : Johnny Depp, John Malkovich, Mick Hucknall et Sean Penn. L’idée, construire une image forte afin d’attirer un mélange éclectique de gens : parisiens, célébrités internationales, monde du cinéma, intellectuels et personnalités issues d’horizons différents, comme la mode, la musique ou la communication.

Par exemple, c’est au Man Ray qu’on été organisées les « Afters » des Césars, les avant-premières de “La Plage”, “21 grammes”, “Aviator” de Scorcese… Ou encore l’After Show de Versace”, la soirée du magazine “Vogue International” et les concerts privés de U2, d’Alicia Keys, Placebo ou Wu-Tang Clan…

Avec son navire ancré à Paris, Thierry Klemeniuk a étendu son expertise dans l’évènementiel au festival de Cannes, aux Oscars et au festival de Deauville, en investissant les plus belles plages et les villas les plus somptueuses.

Plus qu'un lieu, Thierry Klemeniuk a su concevoir un esprit, une signature unique ; la marque “Man Ray”, qu'il s'est plu à véhiculer à travers le monde. Ses fêtes mythiques ont fait l'objet de nombreux articles dans la presse française et internationale.

PROPRIÉTAIRE DU PALACE / 1995-1997

EN SAVOIR PLUS

PROPRIÉTAIRE DU PALACE / 1995-1997

En 1995, Thierry rachète le Palace avec le groupe Simply Red. Moribond, en dépôt de bilan, il le relance et engage Cathy & David Guetta à la direction artistique.

LES BAINS DOUCHES / 1993-1995

EN SAVOIR PLUS

LES BAINS DOUCHES / 1993-1995

A cette époque, les Bains sont déjà inscrits au patrimoine mondial de la Nuit, mais il manque une loufoquerie, une fantaisie, un renouveau. Thierry est appelé à la barre et écrit un nouveau chapitre à l’histoire des Bains. Les concerts privés d’INXS, Madonna ou Prince étaient les surprises du soir. Et lors des nuits turbulentes, Thierry avait le don d’harmoniser les excès des différentes personnalités des Bains.

L'ARC / 1992-1993

EN SAVOIR PLUS

L'ARC / 1992-1993

Ce fut un triomphe : Thierry y fit ses soirées les plus dingues. Concours d’équitation avec chevaux de dressage entre les tables du restaurant, lâcher de tigres dans le jardin de l’Arc lors de l’inoubliable soirée « tigres en liberté », une extraordinaire fête en l’honneur de Vivienne Westwood ou poésie post punk et humour British se conjuguèrent pour donner une de ces nuits fantaisistes qui entrent dans la légende… Sans oublier un gigantesque feu d’artifice pour le 4th of July sans demander l’autorisation de la préfecture.

Sans compter les lieux les plus délirants comme « Les Folies Pigalles », « Le Central », « Le Colonial », depuis ses débuts, le modus vivendi prôné par Kléméniuk, plus c’est énorme, plus ça passe !

LEGENDE

©TK - 2018